Contenu

Alerte au capricorne asiatique des agrumes : du renfort inatendu pour les inspecteurs du SRAL : des chiens renifleurs

Au cours du mois de juillet, il a été découvert dans un jardin privé d’un quartier résidentiel de Royan (17) un arbre contaminé par un capricorne asiatique des agrumes.

JPEG - 125.4 ko

Ce coléoptère dont le nom scientifique est anoplophora chinensis constitue une véritable menace pour les arbres infestés . Les larves attaquent l’écorce de l’arbre,se nourrissent de la sève et creusent pendant plusieurs années de profondes galeries qui font dépérir l’arbre.

JPEG - 88.4 ko
JPEG - 121.7 ko

L’arbre fragilisé devenant dangereux , la seule solution est alors par sécurité l’abatage.
C’est dire si le signalement de ce dangereux intrus a pu déclencher à la mairie de Royan un branle bas de combat et très vite mobilisé les agents du SRAL concernés pour traquer cet hôte indésirable et surtout repérer son origine ainsi que ses éventuels compagnons de voyage…
La riposte devant être à la hauteur de la menace, « aux grands maux les grands moyens », il a été fait appel à ce qu’il y a de plus sophistiqué comme procédé pour détecter le capricorne : des chiens renifleurs.

JPEG - 114.4 ko

Pendant 15 jours, une brigade cynophile spécialisée venue de la région de Bâle en Suisse a prospecté dans un rayon de 500 mètres environs autour du foyer d’origine ainsi que sur quelques sites distants dont des pépinières et des déchetteries.
L’équipe,fondée en 2012 est unique en Europe, elle est composée de 5 personnes, 10 chiens ( des labradors) dont 7 qui travaillent et 3 plus jeunes . Elle intervient en Allemagne, Italie, Suisse et en France ou elle est déjà intervenue ( Gien, Strasbourg, Corse).

JPEG - 144 ko

Ces chiens ont droit a trois semaines de dressage spécial et leurs maîtres deux ans de formation.
Les chiens ayant un odorat extrêmement fin et développé cela rend donc leur qualité de détecteur incomparable.

JPEG - 123.7 ko

Dans son travail de prospection , l’animal renifleur est accompagné de son maître pour assurer sa sécurité, il cherche seul sur l’arbre, pas plus de trois fois de suite puis passe à une autre scène. En tout, son intervention est de 5 à 10 minutes environs pour 1 à 2 jardins ; Il ne travaille jamais plus d’une heure.
Aprés ces investigations, 2 arbres potentiellement infestés ont été détectés , les larves sont en cours d’analyse.
Les chiens renifleurs reviendront en mission dans la station balnéaire pour une nouvelle quinzaine de recherche au printemps 2019.
D’ici là, les propriétaires de jardins qui se trouvent dans le périmètre délimité autour du foyer repéré sont fortement sensibilisés par la mairie de Royan à surveiller de près leurs arbres.

Pour en savoir plus