Contenu

Année 2017

Pyrale du buis

Au cours de l’été 2017, la mission santé des forêts de la DRAAF Nouvelle-Aquitaine a été contactée par différents interlocuteurs (mairies, DDT…) pour les nuisances causées par la pyrale du buis (buis complètement défoliés et nuisance aux riverains).

La mise en œuvre de la lutte en forêt n’est pas envisageable tant pour des raisons techniques (accessibilité, qualité de la pulvérisation, nombre d’applications...) que pour des raisons économiques. Pour les parcs et jardins, il est possible d’utiliser des solutions de biocontrôle comme le Bacille de thuringe. L’efficacité de la lutte dépend fortement du bon positionnement du produit et du respect des préconisations. Pour mémoire, la pyrale du buis réalise trois générations par an. Le pôle Santé des forêts de la région Auvergne-Rhône-Alpes participe à un programme de recherche sur le sujet avec l’INRA afin de trouver d’autres solutions.

Info pyrale 2017 (format pdf - 471.2 ko - 06/02/2018)

RETOUR SUR LA SÉCHERESSE 2016 ET DÉBUT 2017

En 2016, la sécheresse conjuguée aux épisodes de chaleur avait impacté les jeunes peuplements de pins maritimes dans le secteur des Landes. Le déficit hydrique s’étant poursuivi fin 2016 et début 2017, les correspondants-observateurs de ce secteur ont été mobilisés pour la mise en place d’une « enquête sécheresse » au tout début du printemps. Celle-ci avait pour but de mesurer l’impact éventuel de la sécheresse sur des plantations de moins de 10 ans. Pour cela, près de 50 parcelles qui avaient été observées dans le cadre du suivi annuel plantation entre 2007 et 2016, ont fait l’objet d’une nouvelle visite.

Sur 4600 plants observés, les taux de mortalité sont inférieurs à 4 %. Les observations réalisées par les correspondants observateurs montrent qu’environ 2,5 % de ces mortalités semblent imputables à la sécheresse seule. D’autres facteurs aggravants comme la présence de scolytes interviennent dans le reste des mortalités.