Contenu

Contrat de filière agroalimentaire

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, et la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, ont signé le 16 novembre 2018, aux côtés des représentants des entreprises agroalimentaires françaises, le Contrat de filière Agroalimentaire.

L’agroalimentaire est l’un des piliers de l’économie française, tant en termes de maillage territorial, que de chiffre d’affaires, d’emplois et d’excédent commercial. Premier secteur de l’industrie manufacturière française avec plus de 18 365 entreprises et 386 412 salariés, son chiffre d’affaires s’élève à 170 milliards d’euros. La France est l’un des principaux pays exportateurs de produits agroalimentaires, au 6ème rang mondial avec plus de 38,7 milliards d’euros à l’export.

Articulé autour de quatre actions structurantes ambitieuses, il doit permettre de repartir à la conquête des consommateurs, en France et à l’international :

- Action 1 : Numériser l’information produit pour gagner en compétitivité et en qualité, et pour redonner confiance au consommateur
- Action 2 : Protéines du futur, pour faire de la France un leader mondial des nouvelles sources protéiques
- Action 3 : Valoriser la richesse de nos banques de ferments, le savoir-faire de nos entreprises et de nos structures de recherche
- Action 4 : Compétences et recrutement, mise en place d’un projet d’expérimentation territoriale intersectorielle en faveur de l’emploi

Contrat stratégique de la filière agroalimentaire (CSFA)
Le CSFA devra permettre aux entreprises de toujours mieux répondre aux attentes des consommateurs, portant désormais à la fois sur les enjeux sanitaires et économiques, mais également sur les aspects environnementaux et sociaux.