Contenu

Déclinaison du plan "enseigner à produire autrement" en région

"Les politiques publiques visent à promouvoir et à pérenniser les systèmes de production agro-écologiques, dont le mode de production biologique, qui combinent performance économique, sociale, notamment à travers un haut niveau de protection sociale, environnementale et sanitaire.

Ces systèmes privilégient l’autonomie des exploitations agricoles et l’amélioration de leur compétitivité, en maintenant ou en augmentant la rentabilité économique, en améliorant la valeur ajoutée des productions et en réduisant la consommation d’énergie, d’eau, d’engrais, de produits phytopharmaceutiques et de médicaments vétérinaires, en particulier les antibiotiques. Ils sont fondés sur les interactions biologiques et l’utilisation des services éco-systémiques et des potentiels offerts par les ressources naturelles, en particulier les ressources en eau, la biodiversité, la photosynthèse, les sols et l’air, en maintenant leur capacité de renouvellement du point de vue qualitatif et quantitatif. Ils contribuent à l’atténuation et à l’adaptation aux effets du changement climatique."

Extrait de l’article 1 de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt adoptée le 11 septembre 2014.

C’est dans ce cadre qu’ont été rédigées les 12 clés de l’agro-écologie dont "Enseigner à produire autrement" est la première.

http://agriculture.gouv.fr/sites/mi...

Un plan "Enseigner à produire autrement" a été décliné en région à partir d’objectifs définis dans le document suivant :

plan-eapa-dger (format pdf - 954.7 ko - 19/04/2018) présentation des objectifs du plan "enseigner à produire autrement"

En 2016, un programme régional "enseigner à produire autrement" avait été élaboré dans les 3 ex-régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. La création de la région Nouvelle Aquitaine a été l’occasion de retravailler ces programmes pour les fusionner en un seul grâce au travail du réseau des référents EPA.