Contenu

Des détenus des prisons de Rochefort et de Saint-Martin en Ré participent à la création de vidéos pédagogiques pour apprendre à travailler dans les cuisines

Le 11 décembre 2015, à la maison d’arrêt de Rochefort, une poignée de privilégiés a pu assister en avant-première à la projection de vidéos pédagogiques destinées à former les personnes détenues volontaires pour travailler dans les cuisines des établissements pénitentiaires.

Parmi les spectateurs, les personnes détenues ayant participé au tournage figuraient en bonne place, elles ont témoigné de leur fierté d’avoir été associées. Les films sont exclusivement réservés à une projection en milieu carcéral, ils n’ont pas vocation à être diffusés sur Internet. Même si les visages sont floutés.

Dans de nombreux établissements pénitentiaires, ce sont les personnes détenues elles-mêmes qui cuisinent les repas. Or, si certaines ont une expérience de la cuisine, il faut souvent initier les volontaires aux fondamentaux de la cuisine de collectivité. Un des objectifs de ces petits films était donc d’initier les personnes détenues amenées à travailler en cuisine aux techniques culinaires de base. Voilà pourquoi ces vidéos sont un mélange d’images réelles tournées dans les cuisines et d’animations pour rappeler les règles de dosage, de fabrication et d’hygiène.

Sur les 10 vidéos d’environ 4 min chacune, 7 ont été tournées à la maison d’arrêt de Rochefort et 3 à la maison centrale de Saint Martin de Ré. Le tournage se limitait à 3 jours sur les 2 sites. Durant le tournage, il a fallu assurer la fabrication des repas de l’ensemble de la détention, il fallait donc que les plats réalisés soient réussis. « Quand ils ont emporté la brandade, les surveillants nous ont dit : « ils n’en mangeront jamais  » raconte Sylvie PUYDENUS, Formatrice Cuisine au centre de formation FARE 16, qui a sélectionné les recettes et a encadré la production. « Il n’en est pas revenu une miette ». Une réussite pour toutes les personnes mobilisées. Cet outil a également été conçu pour améliorer l’offre alimentaire en détention et pour participer à la lutte contre le gaspillage.

La réalisation de ces vidéos s’inscrit dans le programme régional « Parcours Santé Nutrition en Détention » initié par l’Agence Régionale de santé (ARS) en 2013 et dont le porteur de l’action est le Club experts nutrition et alimentation (CENA). Ce programme est soutenu par la DRAAF et le conseil régional. Ces films de qualité professionnelle sont produits par une société de production audiovisuelle qui n’est pas prête d’oublier cette expérience. « En détention, on doit tenir compte de toutes les contraintes de tournage. On ne peut pas oublier quelque chose, il faut tout prévoir » explique Nicolas AUNEAU d’INPROD TV à La Rochelle « Mais tout avait été cadré à l’avance par CENA. On a reçu un très bon accueil du personnel. Tout le monde a joué le jeu.  »

Fort du succès de ces vidéos, les participants au projet envisagent de les présenter à la Direction Interrégionale des services pénitentiaires. Ainsi, si les vidéos ne peuvent pas avoir une diffusion auprès du grand public, elles ont vocation à être diffusées et utilisées dans tous les établissements pénitentiaires de la région.