Contenu

Santé des forêts

Le Département de la Santé des Forêts rattaché à la Sous Direction de la Qualité, de la Santé et de la Protection des Végétaux de la Direction Générale de l’Alimentation du Ministère en charge de l’agriculture, est en charge de la surveillance sanitaire des forêts françaises métropolitaines. L’activité de la surveillance de la santé des forêts est organisée autour de cinq pôles régionaux ou inter-régionaux (Nord-Ouest, Nord-Est, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes et Sud-Est), dépendant du Service Régional de l’ALimentation (SRAL) des Directions Régionales de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF).
Infographie avec les chiffres clefs

Carte des pôles (format pdf - 367.6 ko - 19/04/2017)

Ces pôles animent un réseau de 200 correspondants observateurs, forestiers de terrain issus de différents organismes, principalement du CRPF et de l’ONF mais également de l’administration, des chambres d’agriculture..., qui mettent en oeuvre la stratégie nationale de surveillance sanitaire des forêts. Les correspondants observateurs sont des techniciens forestiers dont la formation au diagnostic des principaux problèmes sanitaires est assurée par les pôles.
La stratégie de surveillance du DSF se décline autour :
- de suivis spécifiques de ravageurs et maladies majeurs pour la santé des forêts,
- d’une veille sanitaire concernant des problèmes sanitaires autres que ceux bénéficiant d’un suivi spécifique,
- de la surveillance d’organismes nuisibles réglementés ou émergents.
L’ensemble des résultats de ces suivis sont enregistrés dans les bases de données du DSF (environ 10 000 observations par an).

Informations nationales sur la santé des forêts
Actualités de la santé des forêts

En région Nouvelle-Aquitaine, la mission Santé des forêts est intégrée dans l’unité Santé du végétal de la DRAAF-SRAL.
Elle se compose de 3 permanents dont un chef de la mission santé des forêts et deux techniciens forestiers qui apportent leur expertise aux gestionnaires forestiers. Elle s’appuie et anime un réseau de 36 correspondants observateurs.
Les correspondants observateurs consacrent de 20 à 30 jours par an à l’activité santé des forêts. Ils mettent en œuvre, sur leur secteur respectif, une surveillance « sylvo-sanitaire » assurant ainsi une totale couverture des massifs forestiers de la Nouvelle-Aquitaine.

Réseau des correspondants observateurs de la région Nouvelle-Aquitaine (format pdf - 613.8 ko - 19/04/2017)

Avertissement santé des forêts
Le suivi sanitaire mis en œuvre par les Correspondants-Observateurs du DSF a permis de détecter sur le cultivar I214 le développement des premières colonies de puceron lanigère en ce début du mois de juin 2016 dans la vallée de la Garonne, secteur de Langon à Marmande. Il est conseillé aux populiculteurs de surveiller, dès maintenant et pendant la période estivale, les peupleraies « à risques » afin de détecter précocement toute éventuelle attaque.
 
Sécheresse et canicule ont des effets visibles sur certaines parcelles de la forêt landaise
Certaines jeunes plantations de pin maritime sont impactées par l’épisode de sécheresse et de canicule de ces 2 derniers mois.