Contenu

Un fruit pour la récré

Un fruit pour la récré financé à 76%, l’essayer c’est l’adopter !

Collectivités, fournisseurs de fruits et légumes, établissements scolaires, établissements spécialisés sous tutelle du Ministère de l’Education Nationale, centres de loisirs associés à l’école, vous pouvez bénéficier d’un cofinancement européen de 76% des dépenses éligibles !! [1].

Désormais, la subvention est payée sur la base d’UN FORFAIT pour les fruits et légumes distribués ainsi que pour les mesures d’accompagnement pédagogique mises en place.
Retrouvez ci-dessous les montants des forfaits appliqués pour les périodes :

de septembre 2016 à mars 2017 Montants des forfaits de septembre 2016 à mars 2017 (format pdf - 39.8 ko - 13/09/2016)
d’avril à juin 2016 Montants des forfaits d’avril à juin 2016 (format pdf - 22.3 ko - 06/06/2016)
de septembre 2015 à mars 2016 Montants des forfaits de septembre 2015 à mars 2016 (format pdf - 22.9 ko - 23/02/2016)

Pour bénéficier de l’aide européenne, les structures porteuses s’engagent pour l’essentiel à :

  • Signaler, par un affichage permanent situé dans l’entrée principale de l’établissement, la participation à l’opération ‘’Un fruit pour la récré’’ ( L’affiche (format pdf - 1016.2 ko - 23/02/2016) vous sera transmise lors de votre agrément),
  • Réaliser au minimum 6 distributions régulières de fruits ou légumes par trimestre en dehors de la pause méridienne pour un montant minimum de subvention de 100€ /trimestre, [2]
  • Tenir à jour un registre (format xls - 133 ko - 06/09/2016) des livraisons, distributions, actions pédagogiques réalisées et autres frais engagés.
  • Mettre en place un accompagnement pédagogique par trimestre autour de l’apprentissage du goût, la connaissance de l’origine des fruits et légumes pour permettre aux élèves d’acquérir une connaissance durable des fruits et légumes.
    Consultez et téléchargez le contenu de la Mallette pédagogique distribuée en cours d’année aux nouvelles écoles inscrites. D’autres outils sont à votre disposition dans notre fruitothèque,
  • Conserver les bons de livraison des fruits et légumes entrant dans le cadre du programme,
  • Compléter la demande de paiement trimestrielle transmise par FranceAgrimer chaque trimestre et fournir la copie des bons de livraison et les justificatifs de paiement des actions pédagogiques et autres frais non forfaitisés.

Sachez le : Sont également aidés ; les frais d’achat de petits matériels (blender à smoothies, ...), les frais engagés de prestations extérieures pour l’accompagnement pédagogique, les frais de transport des fruits jusqu’à l’école.

jpg - 5.3 ko

En savoir plus sur le site du Ministère de l’Agriculture.
En savoir plus sur le site de FranceAgrimer.

Les chargés de missions alimentation sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Pour les contacter

JPEG - 11.8 ko
Documents spécifiques mis à votre disposition :
Fruitothèque
jpg - 10.1 ko
Foire Aux Questions (Version V2 2015/2016) (format pdf - 20.7 ko - 24/02/2016)
jpg - 3.6 ko
Liste des inscrits en Nouvelle-Aquitaine en novembre 2016 (format pdf - 59.3 ko - 21/11/2016) (Source France-Agrimer)

[1] Outre les fruits et légumes, les frais d’achat de petits matériels (blender à smoothies, ...), les frais engagés de prestations extérieures pour l’accompagnement pédagogique, les frais de transport des fruits jusqu’à l’école peuvent être aidés. Reportez vous aux modalités pratiques précisées dans la DECISION FranceAgrimer INTV-RMPS-2015-28 du 26 juin 2015 (format pdf - 110.1 ko - 23/02/2016)

[2] Le montant minimum de subvention demandée doit être de 100€ /trimestre : En application d’un principe de proportionnalité entre le montant de l’aide sollicitée et celui des frais engagés pour procéder à son instruction, aucune demande de subvention d’un montant inférieur à 100 € ne sera instruite par FranceAgriMer. Ce plancher s’applique tant sur l’achat des fruits et légumes que sur les actions pédagogiques si ceux-ci sont sollicités par deux opérateurs différents