L’élevage en contexte de prédation

Loup et élevage
Le plan national d’actions (PNA) sur le loup et les activités d’élevage définit les moyens permettant de concilier les activités d’élevage et la présence du loup dans les territoires.
 
Ours et élevage

La cohabitation entre l’ours et le pastoralisme au sein du massif des Pyrénées représente un enjeu important qui traduit à la fois les engagements de la France en matière de préservation de la biodiversité et la volonté affirmée de protéger l’activité pastorale en montagne.

L’extension du territoire de présence de l’ours, la détection de la présence du loup, la réintroduction à l’automne 2018 de deux ourses dans le Béarn, l’augmentation sensible des dommages sur l’ensemble de la chaîne, notamment en Ariège, renouvellent les termes de l’équilibre à trouver entre les activités pastorales et la présence de l’ours dans les Pyrénées.

 
Les mesures de protection
Les principaux objectifs des dispositifs d’aide à la "protection des troupeaux contre la prédation" sont bien de maintenir l’activité agricole dans les zones de présence des grands prédateurs et d’accompagner les éleveurs en les aidant à protéger leurs troupeaux.
 
Le réseau national des chiens de protection
Le MAA a confié la mise en place et l’animation d’un réseau d’expertise sur les chiens de troupeaux à l’Institut de l’élevage (IDELE)