Alimentation saine, sûre, durable, locale et de qualité pour tous

APPEL A CANDIDATURES : PARTENARIAT ÉTAT/COLLECTIVITÉS AU SERVICE DES PROJETS ALIMENTAIRES TERRITORIAUX

Cet appel à candidatures vise à accompagner les PAT labellisés ou en cours de l’être (reconnaissance apportée par le Ministère de l’agriculture) en finançant des investissements matériels et immatériels permettant la mise en œuvre de leur feuille de route. Les projets recherchés sont des projets d’envergure à fort caractère structurant pour les filières, inscrits dans une démarche collective, présentant un intérêt économique pour le territoire et ayant un impact sur la restauration collective.

L’appel à candidatures est ouvert à compter du 1er février 2021 et l’instruction des candidatures sera réalisée au fil de l’eau.

Accéder

SOUTIENS POUR LES CANTINES SCOLAIRES DES PETITES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SOUHAITANT DÉVELOPPER LEUR APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS SAINS ,DURABLES ET LOCAUX

Nombreuses sont les cantines qui souhaitent s’approvisionner en produits frais, réduire le gaspillage ou encore supprimer les contenants en plastique. S’engager dans cette transition demande un investissement initial important, particulièrement pour les petites communes. Le plan France Relance vient donc en soutien de ces cantines scolaires pour lancer la dynamique, en permettant de financer :
• l’achat d’équipement et de matériel nécessaires à la cuisine, la transformation de produits frais (éplucheuse, essoreuse, robot coupe-légumes, robot de préparation…), ou à la conservation (armoire frigorifique, table de tri, salade bar, bar à crudités et à salade de fruits…) ;
• des investissements immatériels (logiciels, supports de communication électronique…) ;
• des prestations intellectuelles (audits, études, formations du personnel de cuisine…).

L’aide s’adresse aux communes les plus fragiles éligibles à la fraction cible de la dotation de solidarité rurale (DSR) en 2020, ou à leurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), ainsi qu’à l’ensemble des communes de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion (et leurs EPCI). In fine, ce sont près de 11.000 communes qui sont concernées.

Le dispositif permettant de solliciter les aides est ouvert sur le site internet de l’Agence de service et de paiements