Contenu

Les études nationales sur les mesures de protections

Que ce soit pour le loup ou pour l’ours, il est démontré qu’afin d’assurer une réelle efficacité du dispositif et de limiter le nombre d’attaques, plusieurs options de protection doivent être combinées.

S’agissant de la prédation exercée par le loup sur les troupeaux ovins, les experts en la matière tendent à affirmer que les mesures de protection proposées sont plutôt efficaces et permettent de limiter le nombre d’attaques et de victimes dans la majorité des cas.

- Télécharger le rapport du bureau d’étude TERROïKO :
Évaluation de l’efficacité des moyens de protection (format pdf - 2.5 Mo - 23/09/2016) des troupeaux domestiques contre la prédation exercée par le loup - Période 2009-2014

Le PNA Loup prévoit la mise en place d’un observatoire de l’efficacité de la protection des troupeaux qui permettra de gagner en visibilité sur ce point et contribuera à rendre plus efficace les mesures d’accompagnement aux éleveurs.

S’agissant de la prédation exercée par l’ours, le plan d’actions Ours Brun 2018-2028 conclut quant à lui que les mesures de protection contre la prédation ursine sont efficaces dans la grande majorité des situations.
La Mission interministérielle chargée d’évaluer l’efficacité des moyens de protection considère que le triptyque de protection des troupeaux contre la prédation de l’ours « Gardiennage des bergers/ Regroupement nocturne/ Chiens de protection » est pertinent et cohérent mais elle déplore que ces mesures ne soient que partiellement mises en œuvre et souligne que les points de vue divergent entre les acteurs quant à l’efficacité du dispositif.

Consulter le rapport de la mission interministérielle "Propositions d’évolution des mesures d’accompagnement aux éleveurs confrontés à la prédation de l’ours et aux difficultés économiques
du pastoralisme - Cas des Pyrénées centrales"