Cadre National

publié le 26 juillet 2022

Les MAEC constituent un des outils majeurs du second pilier de la Politique Agricole Commune (PAC) pour :

- Maintenir les pratiques favorables, sources d’aménités environnementales, là où il existe un risque de disparition ou d’évolution vers des pratiques moins vertueuses,

- Accompagner le changement de pratiques agricoles afin de répondre à des pressions environnementales identifiées à l’échelle du territoire.

Les MAEC sont des contrats de cinq ans que peuvent engager des agriculteurs volontaires. Ce ne sont, de ce fait, pas des droits aux revenus. Elles ont pour principal objectif de soutenir l’agriculteur à intégrer des pratiques de maintien ou d’évolution, respectueuses de l’environnement au sein de sons système d’exploitation.