Les plans d’action locaux "EPA 2"

publié le 28 mars 2022

Un plan local pour chaque établissement
Le plan national "enseigner à produire autrement, pour les transitions et l’agroécologie" (dit EPA2) a vocation à être décliné au niveau de chaque établissement d’enseignement agricole dans un plan d’action local.
Il consiste, pour chaque communauté éducative, à faire collectivement l’analyse stratégique de ce qui se fait déjà dans l’établissement pour éduquer aux transitions, et à imaginer un plan d’action qui permette de s’améliorer encore dans toutes les activités de l’établissement : projet éducatif, cohérence du cadre de vie, supports pédagogiques, restauration, partenariats…
Il prend la forme d’un document annexé au projet d’établissement.
Les 22 établissements publics de Nouvelle-Aquitaine auront validé leur plan local EPA 2 en conseil d’administration pour juin 2022.
Les établissements privés sont invités à faire de même.

Un réseau d’enseignants référents EPA 2
Le réseau des référents "EPA 2" compte en 2021-22 :
- 20 référents EPA 2
- répartis dans 14 EPLEFPA, 2 lycées privés, et 1 MFR

Voir la carte et le détail des missions (format pdf - 956.6 ko - 28/03/2022)

Leur mission est d’accompagner les équipes dans la mise en œuvre du plan "enseigner à produire autrement pour les transitions et l’agro-écologie" en les informant des nouveaux objectifs poursuivis, en impulsant une dynamique à l’ensemble de la communauté éducative, et de favoriser le lien avec les exploitations agricoles et ateliers technologiques sur une thématique proposée et acceptée par le niveau régional.
Ainsi, plusieurs projets se concentrent sur la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et en particulier l’arrêt du glyphosate, la conversion à l’agriculture biologique, la conservation des sols, la biodiversité, le bien-être animal...
Les référents participent également à l’élaboration et l’écriture du Plan Local "enseigner à Produire autrement pour les transitions et l’agro-écologie", annexe du projet d’établissement qui sera validée en conseil d’administration dans chaque EPLEFPA.

Des porteurs de projets tiers-temps ADT
Les enseignants lauréats d’une décharge tiers-temps Animation et Développement des Territoires portent des projets sur une période de 3 ans. Voici ceux qui contribuent explicitement au déploiement du plan EPA 2 :
2019-2022 : La conversion en AB de l’exploitation agricole de Bazas : un projet pédagogique et territorial (EPL de Bazas)
2019-2022 : Pilote expérimental SIMTAP en Aquaculture Intégrée Multitrophique, programme européen PRIMA (EPL de Bourcefranc)
2020-2023 : Agroéquipement, agronomie et élevage : ensemble pour réduire les intrants et l’impact carbone. (EPL de Saint-Yrieix-la-Perche)
2021-2024 : Enseigner à servir autrement : valoriser et diversifier les formations "services aux personnes" (EPL de Tulle-Naves)

Des correspondants RMT pour l’enseignement agricole
Les Réseaux mixtes technologiques (RMT) sont des outils de partenariat scientifique et technique originaux, agréés et soutenus par le ministère en charge de l’agriculture. Ils favorisent la collaboration entre les équipes issues de la recherche, de l’enseignement technique agricole et du développement agricole autour de thématiques à forts enjeux socio-économiques et environnementaux.
Ainsi, en Nouvelle-Aquitaine, plusieurs enseignants occupent ce rôle en 2021-2022 :
- LEGTPA de Meymac : RMT AFORCE (Accompagner les forestiers dans l’adaptation des forêts aux changements climatiques)
- LEGTA de Surgères : RMT Al-Chimie (Contamination chimiques de la chaîne alimentaire)
- LEGTPA Limoges Les Vaseix : RMT FILARMONI (Economie des filières animales)
- LEGTA de Bressuire : RMT Travail en agriculture

Voir les contacts

Actualités

Printemps des transitions 2022

Stories d’exploits à Poitiers-Venours

Stories d’exploits à Saint-Yrieix-la-Perche