Conseil de bassin viticole "Charentes - Cognac"

publié le 27 juillet 2022 (modifié le 1er septembre 2022)

Le conseil de bassin viticole Charentes-Cognac s’est tenu le 04 juillet 2022 en présence de la préfète de Charente, Mme Nathalie Debatte, qui représentait la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, les services de l’État, régionaux et départementaux et les acteurs des différentes filières du bassin viticole Charentes-Cognac.
Un bilan sur les épisodes de grêle des 20 et 21 juin derniers a été partagé.
Plusieurs dossiers clés pour les filières viticoles ont été également abordés comme l’approvisionnement en gaz pour la prochaine campagne de distillation, l’évolution de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) ou encore les nouvelles lignes directrices des pouvoirs publics en matière de lutte contre la flavescence dorée.

Grêle des 20 et 21 juin 2022 : diagnostic et impacts sur le vignoble

Les 20 et 21 juin derniers, le bassin viticole Charentes-Cognac a subi un épisode de grêle très violent. Ce phénomène climatique extrême a mis de nombreux viticulteurs en situation de grande vulnérabilité dans différentes parties du vignoble.
Les professionnels soulignent que les dégât pourraient entraîner une réduction du potentiel de récolte régionale de 15 %.

Mesures d’accompagnement et attentes des filières

Les professionnels du bassin viticole Charentes-Cognac ont fait part aux services de l’Etat des demandes de deux ordres :
- de court terme, avec un accompagnement individuel des viticulteurs affectés ;
- de moyen terme, avec un renforcement de la capacité des filières du bassin à faire face aux aléas climatiques.

Par ailleurs, devant la fréquence des aléas climatiques, les filières ont exprimé les demandes suivantes :

- assurance récolte : les filières demandent la mise en application rapide de la réforme assurance récolte au plus tard le 1er janvier 2023.
- prévention de la grêle : l’amélioration des dispositifs de prévention fait l’objet d’une attente forte des filières en renforçant la couverture des cheminées anti-grêle et les expérimentations sur les filets antigrêle.

Approvisionnement en gaz des filières Cognac et Pineau des Charentes

La décision de la Russie de couper l’approvisionnement en gaz du territoire français fait peser une réelle menace sur la prochaine campagne de distillation qui concerne le Cognac et le Pineau des Charentes. L’approvisionnement en gaz est essentiel à leur production.
Lors du conseil de bassin viticole, les appellations Cognac et Pineau des Charentes ont fait part de leur plus vive inquiétude et demandé de ne faire l’objet d’aucun délestage.

Révision de la certification HVE

Les certifications environnementales de la filière Cognac, du Pineau des Charentes et des Vins IGP Charentais s’appuient toutes sur un socle HVE. La Fédération des Interprofessions du Bassin Charentes-Cognac a pu être informée sur l’état d’avancement de l’évolution de cette certification portée par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, et cela en vue d’anticiper les éventuels impacts sur les différentes démarches collectives enclenchées.


Pour plus de d’informations, téléchargez le communiqué de presse complet :
Communiqué de presse du Conseil du bassin viticole Charentes Cognac (format pdf - 360.9 ko - 27/07/2022)