Feu bactérien

publié le 26 août 2022

Le feu bactérien est une maladie bactérienne des arbres fruitiers à pépins (pommiers, poiriers, cognassiers) qui s ‘attaque également aux rosacées sauvages (Crataegus sp., Sorbus sp.,…) ou ornementales (Pyracantha sp, Cotoneaster sp,…), à l’exception du rosier.

Toutes les parties aériennes peuvent être touchées (branches, fleurs, fruits). Le symptôme le plus fréquent est un brunissement puis un dessèchement des pousses atteintes, qui se recourbent en forme de crosse.

La bactérie responsable du feu bactérien (Erwinia amylovora) est classée comme "organisme réglementé non de quarantaine" en Nouvelle-Aquitaine. Elle est également "organisme réglementé de quarantaine pour certaines zones protégées".

A ce titre, elle fait l’objet d’une recherche et de mesures de lutte obligatoire dans les pépinières ornementales ou fruitières. Tout plant présentant des symptômes doit alors être immédiatement arraché et détruit, ainsi que pour les autres végétaux hôtes situés à proximité.

Les sites de production des pépinières qui mettent en circulation des plants de végétaux sensibles en zone protégée vis-à-vis du feu bactérien sous couvert d’un PP-ZP, doivent être situés dans une zone tampon délimitée faisant également l’objet d’une surveillance et de mesures de lutte.
La liste des communes concernées par la ou les zones tampons est définie par arrêté préfectoral.