Lutte contre la maladie de la Sharka : arrêté préfectoral

publié le 2 juin 2017 (modifié le 12 juillet 2022)

La sharka ou Plum Pox Virus (PPV) est une maladie virale qui touche les espèces de fruits à noyau du genre Prunus, comme les pruniers, les pêchers, les nectariniers, les abricotiers, les amandiers et certaines variétés ornementales. C’est une maladie incurable dont la lutte repose sur la détection précoce et l’arrachage des arbres contaminés. Les symptômes de la sharka s’expriment généralement sur les feuilles et les fruits et sont visibles du printemps au début de l’été.

En application de l’arrêté ministériel du 09 juillet 2021, la lutte contre la maladie de la Sharka est obligatoire sur l’ensemble du territoire national. Les conditions de mise en œuvre de cette lutte en Nouvelle Aquitaine sont précisées par l’arrêté préfectoral du 14 février 2022 qui définit notamment les communes couvertes, en tout ou partie, par les zones infestées et les zones tampons. arrêté préfectoral 2022 (format pdf - 1.5 Mo - 12/07/2022)

En Nouvelle-Aquitaine, la problématique de la sharka concerne principalement le département du Lot-et-Garonne, zone à forte concentration de pépinières fruitières et de vergers de Prunus dans les 200 mètres des environnements immédiats des parcelles de production. Six foyers sont aujourd’hui toujours actifs dans ce département dans les communes de Bourran, Villeneuve/lot, Lafitte/Lot, St Etienne de Fougère, St Georges et Casseneuil.

Dans le cadre de la lutte contre la sharka, tout végétal contaminé par le Plum pox virus doit être détruit par coupe et dévitalisation, dévitalisation sur pied ou arrachage.