Contenu

Deux publications Agreste sur la viticulture bio et les exploitations bio en Nouvelle-Aquitaine

Agreste Nouvelle-Aquitaine vous propose deux nouvelles études :

- La viticulture bio en Nouvelle-Aquitaine : un dynamisme à tous les stades de la filière.
De la vigne au verre, en Nouvelle-Aquitaine, la viticulture biologique ne cesse de gagner du terrain. De la petite exploitation au grand domaine viticole, des coteaux de la Vézère au piémont d’Irouléguy, des vins de pays aux appellations les plus prestigieuses, cette vitalité est portée en 2018 par 1 028 viticulteurs valorisant 16 200 hectares de vigne. Un dynamisme qu’accompagne la filière aval où la progression du nombre d’opérateurs calque la même tendance.
Agreste Nouvelle-Aquitaine dresse le portrait d’une filière qui, tout en gardant ses spécificités, se rapproche de plus en plus de celui de la viticulture « conventionnelle » régionale.

=> Accéder à la publication, à l’infographie et au données complémentaires

- Agriculture biologique : vers une convergence des profils entre bio et conventionnel
Les exploitations de Nouvelle-Aquitaine engagées en agriculture biologique présentent des caractéristiques proches de celles des conventionnelles. Les exploitations bio sont toutefois plus souvent sous formes sociétaires et leurs chefs d’exploitation en moyenne plus jeunes. Elles emploient aussi plus de main- d’œuvre salariée.
Comme en système conventionnel, la part des exploitations spécialisées en grandes cultures a progressé depuis 2010 et la SAU moyenne s’est accrue.

=> Accéder à la publication