Accueil

Actualités

Comme plusieurs pays d’Europe, la France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) depuis la mi-novembre. Suivre l’évolution de l’épidémie
Le Ministère de l’agriculture lance une enquête de satisfaction auprés des internautes des sites internet des DRAAF. Répondez directement en ligne au questionnaire en cliquant dans l’espace dédié en haut de la colonne de droite sur la page d’accueil du site
Le Ministère de l’agriculture répond à vos questions : Santé animale et Agriculture
Le 20 janvier 2022 s’est tenue, en visio conférence, la Rencontre Régionale annuelle Grandes Cultures organisée par FranceAgriMer et la DRAAF, en présence de Mme Véronique Borzeix , Directrice Générale Adjointe de FranceAgriMer et de M Philippe De Guenin, DRAAF Nouvelle-Aquitaine. publié le lundi 24 janvier 2022
Accéder au document publié le vendredi 21 janvier 2022

Accéder au document

Le format de la note mensuelle de conjoncture Agreste Nouvelle-Aquitaine a évolué. Vous retrouverez chaque mois, sauf en août, les notes thématiques de la météo, des fruits et légumes, des herbivores, du lait et des granivores. Les notes viticulture et grandes cultures seront publiées cinq fois par an (voir calendrier joint). La note Ipampa est présente en fonction de la publication des données nationales. Les fichiers téléchargeables restent mis à jour mensuellement pour toutes les productions.

publié le mercredi 19 janvier 2022
Les établissements d’enseignement agricole publics et privés vous proposent des accueils privilégiés pour vous renseigner sur les formations et les métiers auxquels elles se destinent. Des opérations spécifiques sont également organisées dans le cadre de la procédure d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup. Il peut s’agir de portes ouvertes, de journées spécifiques d’accueil, de visites virtuelles et de rendez-vous dédiés. N’hésitez pas à consulter les informations et prendre contact directement avec (...) publié le mercredi 12 janvier 2022
 

Offre de prêt BPI

A NOTER : à compter de Mars 2020, les projets de méthaniseurs agricoles produisant du biométhane injecté dans le réseau de gaz naturel peuvent désormais produire jusqu’à 125 Nm3/h pour être éligibles